Avec Google Apps for Education et les Chromebooks, les élèves et les enseignants des établissements publics de Massapequa portent un regard neuf sur les méthodes d'apprentissage

Nous répétons fréquemment à nos élèves que, quel que soit l'endroit où ils se trouvent (chez eux, à la bibliothèque, en vacances ou au café avec des amis), ils doivent pouvoir accéder à leurs devoirs et aux ressources qui sont à leur disposition. Les Chromebooks et Google Apps for Education illustrent parfaitement cette possibilité.

Bob Schilling, directeur exécutif des évaluations, des données des élèves et des services informatiques dans les établissements publics de Massapequa

Défi

L'académie souhaitait mettre en place des outils de création de contenu dotés de fonctionnalités collaboratives évoluées, afin de permettre aux enseignants d'envoyer leurs commentaires en temps réel et aux élèves de participer à distance à des projets en groupe. L'espace de stockage devenant insuffisant pour tout le monde, l'adoption d'une solution comportant un espace de stockage illimité s'est imposée d'elle-même.

Solution

Les établissements publics de Massapequa ont lancé Google Apps for Education en 2012. Le déploiement des outils s'est fait très progressivement grâce à l'implication, dans un premier temps, d'un groupe d'enseignants tournés vers les nouvelles technologies. À présent, l'ensemble des élèves et du personnel enseignant et administratif utilise quotidiennement Google Apps for Education. Pour ce qui est des ordinateurs, le choix s'est porté sur des Chromebooks en raison de leur faible coût, de leur démarrage rapide et de leur intégration parfaite avec Google Apps for Education. En 2015, ce sont 3 000 appareils de ce type qui ont été mis à la disposition des différents établissements. Au collège, on compte un Chromebook par élève, tandis que l'école primaire et le lycée disposent de plusieurs chariots de 30 appareils. Les enseignants souhaitant utiliser des Chromebooks pour l'un de leurs cours doivent signer le registre associé.